Notre pratique

La pratique du karaté est divisée en trois domaines:

Kihon comprend des blocs de base, des coups de poing, des coups de pieds et des positions.

Les Kata sont des formes et des mouvements préétablis simulant des situations de combat.

Kumite entrainement au combat avec un adversaire.

Dans chaque catégorie, le débutant reçoit une instruction au niveau le plus élémentaire jusqu’à ce que les techniques deviennent spontanées.

Les progrès techniques d’un débutant en karaté s’accompagnent de progrès physiques. Peu à peu, l’étudiant s’implique dans l’étude de kata plus complexes et difficiles et de formes plus dynamiques de kumite.

À mesure que l’élève s’approche du niveau de la ceinture noire, la technique, l’endurance, la vitesse et la coordination deviennent naturelles grâce à un entrainement engagé, vigoureux et progressif. C’est à ce stade que l’étudiant sérieux découvre que l’étude du karaté ne fait que commencer. L’objet de la vraie pratique du karaté est la perfection de soi-même à travers la perfection de l’art.

Le but ultime du karaté ne réside pas dans la victoire ou la défaite, mais dans la perfection des caractères de ses participants. 

Gichin Funakoshi

Le fondateur de Shotokan, Maître Gichin Funakoshi, a déclaré que «l’esprit et la technique ne font plus qu’un dans le vrai karaté». Nous nous efforçons de faire de nos techniques physiques de pures expressions de l’intention de notre esprit et d’améliorer la concentration de notre esprit en comprenant l’essence des techniques physiques. En polissant notre pratique du karaté, nous polissons notre propre esprit ou notre propre mentalité. Par exemple, éliminer les mouvements faibles et indécis dans notre karaté aide à éliminer la faiblesse et l’indécision dans notre esprit – et vice versa.

C’est dans ce sens que le karaté devient un mode de vie, alors que nous essayons de devenir des gens très forts mais heureux et paisibles. Ohshima Sensei, l’un des derniers élèves directs de Maître Funakoshi et fondateur de Shotokan Karate of America, a déclaré: «Nous devons être assez forts pour exprimer notre véritable esprit à n’importe quel adversaire, à tout moment et en toute circonstance. Nous devons être assez calmes pour nous exprimer humblementC’est dans ce sens que le karaté devient un mode de vie, alors que nous essayons de devenir des gens très forts mais heureux et paisibles. Ohshima Sensei, l’un des derniers élèves directs de Maître Funakoshi et fondateur de Shotokan Karate of America, a déclaré: «Nous devons être assez forts pour exprimer notre véritable esprit à n’importe quel adversaire, à tout moment et en toute circonstance. Nous devons être assez calmes pour nous exprimer humblement. »